Choisir un modèle

Les modèles sont tellement nombreux que le mieux est d'être à l'écoute de ses gouts... tout en respectant sa décoration : le style des meubles, les couleurs et les motifs des rideaux, du canapé, des fauteuils et de rester dans l’harmonie. Sans se contraindre : une belle pièce ancienne peut être du meilleur effet dans un intérieur design ou un tapis ethnique dans un salon un peu classique !

Tapis ou kilim ?

Plus épais et douillet, le tapis est constitué de brins de laine noués les uns après les autres... Imaginez le temps et la patience nécessaires pour fabriquer un grand format !

D'une texture plus légère et rigide, le kilim, nom d’origine turc, signifie "la technique du tissage à plat".

Les uns et les autres ont leurs adeptes. Là encore, tout est une question de goût et de l'emplacement auquel le tapis est destiné.

A priori, pour les tapis modernes, ils ne sont pas plus salissant l'un que l’autre; chacun d’entre eux demande, le même type d’entretien.

Côté mesures

Dans un salon, la superficie du tapis ne doit pas excéder plus d'un quart de la taille de votre pièce. Une manière facile de visualiser l’espace qu’il prendra une fois posé, est de délimiter l'espace qu’il occupera avec un scotch et de déposer à l’intérieur de ce cadre des feuilles de papier journal.

Il vaut mieux éviter de choisir un tapis trop grand ou de couleur sombre dans une petite pièce. En revanche, tout est jouable en termes de tailles et de motifs dans un grand espace, jusqu’aux juxtapositions ou superpositions de tapis pour un effet patchwork. En cas de doute, mieux vaut opter pour un peu trop grand plutôt qu’un peu trop petit, car cela pourrait avoir un effet "rapetissant".

Sous une table de salle à manger, prévoyez l'espace pour les chaises lorsqu’on les recule afin de s’asseoir ; de façon générale, votre tapis doit toujours dépasser de part et d'autre de votre mobilier (table, buffet, table basse…) de 50cm en moyenne.

Dans le salon, en principe, la largeur du tapis doit être à peu près équivalente à celle du canapé, mais vous pouvez aussi préférer poser les deux pieds avant (voire l’intégralité) de votre canapé sur le tapis.

Les options sont nombreuses dans une chambre : une descente de lit ; deux tapis format couloir à mettre de chaque côté du lit, ou un tapis plus grand à glisser sous les pieds du lit. Idem pour les chambres d'enfants, tous les formats sont envisageables, selon l'usage et la dimension de la pièce.

Dans un couloir en longueur, essayez de couvrir le plus d'espace possible en laissant de chaque coté un espace d’au minimum 5 cm entre la plinthe et le tapis. Attention à l’épaisseur : les portes desservant le couloir doivent pouvoir s'ouvrir sans difficulté.

On voit de plus en plus de tapis dans les cuisines, je vous conseille de privilégier les pièces les plus faciles à entretenir.

Posés au sol mais pas seulement, certains tapis, très décoratifs, font de très belles décorations murales ou d'originales têtes de lit. Laissez parler votre imagination…